Luis Sepúlveda

/Luis Sepúlveda

Luis Sepúlveda

About

Luis Sepúlveda est né le 4 octobre 1949 à Ovalle, dans le nord du Chili. Il a reçu le prix de poésie Gabriela Mistral en 1976, le prix Casa de las Americas en 1979, le prix international de Radio-théâtre de la Radio espagnole en 1990, le prix du court-métrage de télévision de TV Espagne en 1991. Il écrit des chroniques dans El País en Espagne et dans divers journaux italiens. Le Vieux qui lisait des romans d’amour, son premier roman traduit en français, a reçu le Prix France Culture du roman étranger en 1992 ainsi que le Prix Relais H du roman d’évasion et connaît un très grand succès dans le monde entier, il est traduit en 35 langues. Il est le fondateur du Salon du Livre ibéro-américain de Gijón (Espagne) destiné à promouvoir la rencontre entre les auteurs, les éditeurs et les libraires latino-américains et leurs homologues européens. Il a également assuré en 2001 la mise en scène de Nowhere, film tiré du conte, Actes de Tola, extrait du recueil Rendez-vous d’amour dans un pays en guerre. Et divers documentaires. Son dernier roman écrit avec Joëlle Jolivet, Histoire d’un chien mapuche est paru aux éditions Métailié.

Autobiographie pour Quais du Polar

« Je suis né, comme tout le monde, dans un lieu que je n’ai pas choisi, mais comme il faut bien naître quelque part, c’est au Chili que je suis né. J’ai été étudiant, syndicaliste, ouvrier, professeur, thanatopracteur dans une morgue, journaliste, cinéaste, dramaturge, auteur. Depuis un beau jour de 1992 je me consacre entièrement à l’écriture et une trentaine de titres publiés dans de nombreuses langues sont le fruit de mon temps et de mon travail. Quelqu’un s’est approprié mon identité sur Wikipédia, ma biographie reste ainsi un mystère. »

Polars fétiches

livre : La Révolution des gorilles, d’Osvaldo Soriano.

film : Le Nom de la rose, de Jean-Jacques Annaud.

auteur : Osvaldo Soriano.