Thomas H. Cook

À propos

Figure incontournable du roman noir américain, plusieurs fois récompensé, Thomas H. Cook est salué par la critique et par ses pairs. Joyce Carol Oates le compare à James Ellroy, capable comme lui de « réinventer le genre noir ». Harlan Coben dit qu’il est « un de (s)es auteurs préférés, depuis très longtemps ». Pour Michael Connelly, « personne ne sait raconter une histoire comme Thomas H. Cook ». Son œuvre aux tonalités intenses, sombres et subtiles, se caractérise par une prose mélodieuse et singulière, un sens aigu du drame et de la mélancolie. Au lieu-dit Noir-Etang est paru en France en 2011 aux éditions du Seuil.

Autobiographie pour Quais du polar

Je suis devenu un écrivain de roman noir le jour où j’ai réalisé que le genre policier n’avait pas besoin de parler de meurtres pour exister. En réalité, la littérature noire peut aborder les crises morales, la vie intérieure des êtres humains. En d’autres termes, le roman noir peut traiter autant de la vie humaine que n’importe quel autre genre. Le roman noir n’a pas besoin de policiers ou de détectives privés, de gangsters ou de serial killers. Il peut parler de médecins, d’avocats, d’architectes, même de professeurs d’université et être toujours aussi haletant. Tel a été mon parti pris sur le roman policier et je suis vraiment reconnaissant au public français de l’avoir approuvé avec tant de générosité…

Polars fétiches

Un film : Dans ses yeux, Juan José Campanella.

Un livre : Sanglantes confessions, John Gregory Dunne.

Un auteur : Graham Greene.