Quais du PolarBlogCinéma › BACK TO BLACK : 10 ANS DE POLAR AU CINÉMA, DU 31/03 AU 6/04

BACK TO BLACK : 10 ANS DE POLAR AU CINÉMA, DU 31/03 AU 6/04

cinéma article
Cette dixième édition de Quais du Polar est l’occasion d’un retour sur la décennie écoulée. Au cinéma comme en littérature, le genre a largement fait preuve de sa créativité et de sa vitalité. À l’issue d’une sélection déchirante, nous proposons donc un panorama de cette production cinématographique, plus protéiforme et internationalisée que jamais.Ces dix années auront également vu disparaître les deux cinéastes qui ont le plus œuvré pour la reconnaissance du genre, en littérature comme au cinéma, Alain Corneau et Claude Chabrol, que nous avions eu le plaisir de recevoir en 2007. Nous penserons beaucoup à eux à l’occasion de notre dixième anniversaire. 

Une balade cinématographique en dix étapes, tragique, âpre et violente, mais aussi sentimentale, esthétique et (parfois) drôle. 10 films à voir ou à revoir dans les salles des cinémas Pathé Cordeliers et Comœdia du 31 mars au 6 avril ! Et des livres à gagner à chaque séance avec Actes sud !

 

Lundi 31 mars à 19h – Cinéma Pathé Cordeliers

Dans ses yeux, de Juan José Campanella

(El secreto de sus ojos, Argentine-Esp., 2009, 2h07)

D’après le roman éponyme d’Eduardo Sacheri. Avec Ricardo Darín, Soledad Villamil, Pablo Rago…

À Buenos Aires, un policier à la retraite essaie d’écrire l’histoire d’une affaire criminelle sur laquelle il a enquêté vingt-cinq ans auparavant et qui continue à le hanter : le meurtre et le viol d’une jeune femme mariée… À travers une histoire criminelle, Campanella sonde la société argentine, son histoire et ses heures sombres.

Mardi 1er avril à 19h – Cinéma Pathé Cordeliers

The Ghost Writer, de Roman Polanski

(Fr.-G.B.-All., 2010, 2h08)

D’après le roman L’Homme de l’ombre de Robert Harris

Avec Ewan McGregor, Pierce Brosnan, Olivia Williams

En Grande-Bretagne, un auteur est engagé pour terminer les mémoires d’Adam Lang, ancien Premier ministre britannique. Il remplace le précédent «nègre» de Lang, décédé « accidentellement »… Film policier, mais aussi grand film politique, The Ghost Writer marque le retour de Polanski au film noir, un quart de siècle après le nostalgique Chinatown.

Mercredi 2 avril à 20h – Cinéma Comœdia

La Nuit nous appartient, de James Gray

(We Own the Night, USA, 2007, 1h30),

Avec Joaquin Phoenix, Mark Wahlberg, Eva Mendes, Robert Duvall

Brooklyn, années 80, un jeune manager de boîte de nuit s’oppose à son père et à son frère qui traquent un trafiquant de drogue russe, neveu de son propre patron… Mise en scène magistrale, interprétation impeccable, scénario shakespearien : un des grands films noirs de ces dernières années. Comme Al Pacino dans Le Parrain, le personnage joué par Joaquin Phoenix renonce à sa liberté pour rester fidèle aux siens.

Mercredi 2 avril à 21h30 – Cinéma Pathé Cordeliers

Polisse, de Maïwenn

(France, 2011, 2h07)

Avec Karin Viard, Joey Starr, Marina Foïs, Emmanuelle Bercot, Frédéric Pierrot…

Une jeune photographe est intégrée à la brigade de protection des mineurs de Paris le temps d’un reportage. Elle découvre la vie professionnelle et intime de ces policiers confrontés à la violence quotidienne : pédophilie, enfance maltraitée, jeunes délinquants… Après L 627 et Le Petit lieutenant, Polisse marque une nouvelle étape importante dans la tradition réaliste du cinéma policier français.

Jeudi 3 avril à 19h – Cinéma Pathé Cordeliers

A History of violence ,de David Cronenberg

(USA, 2005, 1h40)

D’après le roman graphique A History of Violence de John Wagner et Vince Locke

Avec Viggo Mortensen, Maria Bello, Ashton Holmes, Ed Harris, William Hurt

Dans une petite ville américaine, un père de famille voit débarquer dans son bar-restaurant deux tueurs. Il se débarrasse d’eux avec une habileté étonnante… Cronenberg inaugure ici une nouvelle période de sa carrière et interroge les réalités de la société américaine et son rapport au crime et à la violence. Un film qui, par-delà les questions de genre, est l’un des plus marquants de ces dix dernières années.

Vendredi 4 avril à 17h30 – Cinéma Pathé Cordeliers

Animal Kingdom, de David Michôd

(Australie, 2010, 1h53)

Avec James Frecheville, Jacki Weaver, Ben Mendelsohn, Joel Edgerton

À la mort de sa mère suite à une overdose, un jeune homme se voit contraint de demander de l’aide à sa grand-mère qu’il n’a pas vue depuis plusieurs années… Admirable film noir venu d’Australie, Animal Kingdom est un portrait glaçant d’une famille mafieuse tenue d’une main de fer par une matriarche. Tragique, claustrophobe, violent, déstabilisant, le film est servi par des acteurs extraordinaires.

Samedi 5 avril à 11h15 – Cinéma Comœdia

Bullhead, de Michael R. Roskam

(Rundskop, Belgique, 2011, 2h08)

Avec Matthias Schoenaerts, Jeroen Perceval, Jeanne Dandoy

Un agriculteur et propriétaire de bétail des Flandres belges entretient des contacts avec la mafia des hormones et c’est l’assassinat d’un policier enquêtant sur ce trafic qui le met en danger… Polar rural auquel les paysages flamands confèrent une dimension « westernienne », Bullhead propose le portrait d’un colosse fragile au destin tragique. Le film révéla également un grand acteur : Matthias Schoenaerts.

Samedi 5 avril à 16h – Cinéma Comœdia

Dans la brume électrique, de Bertrand Tavernier

(In the Electric Mist, USA-Fr., 2009, 1h57)

Avec Tommy Lee Jones, Mary Steenburgen, John Goodman

D’après le roman Dans la brume électrique avec les morts confédérés de James Lee Burke

En présence de Bertrand Tavernier

En Louisiane, l’inspecteur Dave Robicheaux enquête sur le meurtre d’une prostituée et la découverte d’ossements humains dans le bayou. Bertrand Tavernier adapte brillamment un roman réputé inadaptable et transpose l’intrigue après le passage de l’ouragan Katrina. Tommy Lee Jones incarne à merveille le personnage de James Lee Burke, révélateur d’une Louisiane meurtrie et hantée par son passée.

Dimanche 6 avril à 11h15 – Cinéma Comœdia

The Chaser, de Na Hong-jin

(Corée du Sud, 2008, 2h03)

Avec Kim Yun-seok , Seo Yeong-Hie , Ha Seong-kwang …

À Séoul, un ancien flic reconverti dans le proxénétisme reprend du service pour retrouver sa fille, enlevée par un tueur en série. Na Hong-jin transpose en Corée les éléments constitutifs du film noir dans un récit tragique concentré sur 24 heures. Thriller extrêmement violent et réaliste, mais aussi parfois comique, The Chaser a obtenu la Caméra d’or au Festival de Cannes en 2008.

Dimanche 6 avril à 19h – Cinéma Pathé Cordeliers

Winter’s Bone, de Debra Granik

(USA, 2010, 1h35)

D’après le roman éponyme de Daniel Woodrell

Avec Jennifer Lawrence, John Hawkes, Lauren Sweetser…

Dans le Missouri, une jeune fille de dix-sept ans, responsable de ses jeunes frères et sœurs et de leur mère invalide, se lance à la recherche de son père, ancien dealer, qui a mis leur maison en caution… Premier film de Debra Granik distribué en France, Winter’s Bone est un portrait de femme inoubliable et une exploration de l’Amérique rurale et violente digne de Délivrance de Boorman et des Chiens de paille de Peckinpah.

Des livres des éditions Actes Sud et des goodies du festival Quais du Polar seront à gagner au cours de ces séances !

CINÉMA PATHÉ CORDELIERS

20 Rue Thomassin – Lyon 2 – 08 92 69 66 96

CINÉMA COMŒDIA

13 Avenue Berthelot – Lyon ‎7 – 04 72 77 96 00

En partenariat avec les cinémas, La Tribune de Lyon et les éditions Actes sud.

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *