Quais du PolarBlogActualités › Plongez dans la programmation 2013 avec la sélection de Noël de Quais du Polar

Plongez dans la programmation 2013 avec la sélection de Noël de Quais du Polar

711085_4068938409669_1361148556_n

Comme chaque année, Quais du Polar vous a concocté une sélection d’ouvrages à offrir ou à lire pour les fêtes de fin d’année. De quoi bien préparer le prochain festival 2013 !

  • Pike, Benjamin Whitmer (Gallmeister)

Deux durs à cuire sont lancés dans une traque sans pitié, des Appalaches aux bas fonds de Cincinatti. Hillbillys à la Délivrance, prostituées, junkies… Un style au couteau et beaucoup de poésie dans ce portrait de l’Amérique des années 80, celui des paumés et des raclures. Il y a du Jim Thompson et du David Goodis chez ce jeune auteur…

  • Le Dernier Lapon, Olivier Truc (Métailié)

Dans ce premier roman, le journaliste Olivier Truc nous entraîne dans une région qu’il connaît bien, la Laponie. L’apparente tranquillité des habitants du petit village de Kautokeino est troublée par des assassinats et le vol d’un curieux tambour chaman, offert par un ancien compagnon de Paul-Emile Victor. Que s’est il passé en 1939, lors de cette expédition ? Les enquêteurs se retrouvent confrontés à un passé méconnu, et à des traditions locales encore bien ancrées. Ce roman fait partie de la sélection pour le Prix des Lecteurs Quais du Polar-20 minutes.

  • Le Chinois, Henning Mankell (Seuil)

Dans ce premier roman de l’ère post-Wallander, achevée avec L’Homme inquiet, Mankell embarque une juge à travers le monde, en Suède, en Chine… en passant par les États-Unis ou le Mozambique. Une enquête haletante, mais aussi une réflexion plus profonde sur la nouvelle carte géopolitique et une société moderne toujours plus inégalitaire.

  • Shanghai connexion, Romain Slocombe (Fayard noir)

C’est le dernier volet de la trilogie « L’Océan de la stérilité ». Le photographe-fétichiste Gilbert Woodbrooke est de retour à Lyon, comme juré du Festival international du film trash. Également curieux du passé de son grand-père, journaliste qui interviewa des figures telles que Gandhi ou Hitler, il part sur ses traces et se retrouve plongé dans les années 30 et 40, quand le Japon préparait son « plan Fugu » et les Juifs polonais étaient exterminés dans les campagnes d’Ukraine. Très documenté, ce roman est aussi un hommage au cinéma expressionniste allemand.

  • La Longue marche du juge Ti, Frédéric Lenormand (Fayard)

Dans ce huitième tome des « nouvelles enquêtes du juge Ti », elles-mêmes suite des romans de Robert van Gulik, l’auteur distille avec grand art et beaucoup d’humour ses connaissances de la Chine des Tang.

  • Mapuche, Caryl Férey (Série noire)

L’histoire croisée de deux rescapés, une indienne Mapuche et un détective torturé pendant la Guerre Sale, dans l’Argentine d’aujourd’hui. Comme les précédents Utu, Haka ou Zulu., tous édités à la Série noire, un roman très documenté, très noir, nimbé de poésie. Elu meilleur polar de l’année par la rédaction de Lire, et sélectionné pour le prix des Lecteurs Quais du Polar-20 minutes 2013.

  • Les Joyaux du paradis, Donna Leon (Calmann-Levy)

L’auteur américaine, qui vit en Italie, offre une enquête minutieuse dans la Venise actuelle, mêlant son goût pour la musique baroque, et les allers-retours entre fiction et réalité. Pour amateurs d’arias et Stabat mater, mais pas que !

  • Sacrifices, Pierre Lemaître (Albin Michel)

C’est le dernier volet de la trilogie autour du commandant Camille Verhoeven qui, meurtri,se coupe progressivement du monde qui l’entoure et s’enfonce dans une chasse effrénée au responsable d’un braquage violent. Ce roman haletant et profondément noir est en lice pour le Prix des lecteurs Quais du Polar-20 minutes.

  • Montée aux Enfers, Percival Everett (Actes sud, actes noirs)

Pour son premier « vrai polar », Percival Everett relate trois volets de la vie d’un shérif adjoint du Nouveau-Mexique, Ogden Walker. Polar « suspect », c’est aussi un roman talentueux, sensible et terriblement paradoxal.

  • Cyber china, Qiu Xiaolong (Liana Levi)

Qiu Xiaolong entraîne son fin gourmet policier-poète Chen dans une nouvelle enquête où corruption et « cyber chasse à l’homme » se heurtent aux blogs clandestins qui défient la censure et les dérives du système clanique chinois.

  • Kaïken, Jean-Christophe Grangé (Albin Michel)

Dans ce nouveau thriller, JC Grangé nous fait partager sa passion pour le Japon. Son héros, le policier Olivier Passan, puise dans le mythe des samouraïs pour mener son enquête qui le conduit de Paris à Nagasaki. Il faut dire que son épouse, menacée avec ses deux enfants par un tueur en série, est Japonaise… A son arrivée au pays du soleil levant, choc des cultures garanti !

  • La Ville des serpents d’eau, Brigitte Aubert (Seuil)

Ennatown, c’est « La Ville des serpents d’eau »en langue iroquoise. Une eau bien trouble puisqu’il y a une quinzaine d’années, 5 fillettes ont disparu. Quatre ont été retrouvées… au fond d’un lac. Qu’est devenue la cinquième ? Brigitte Aubert, qui s’est aussi inspiré de faits ayant réellement existé en Belgique ou en Autriche, livre un roman très noir, tout en s’amusant à brouiller les pistes.

  • Troisième humanité, Bernard Werber (Albin Michel)

En Antarctique, le paléontologue Charles Wells découvre des squelettes humains d’environ 17 mètres de long. Nous sommes à l’ère de la deuxième humanité… Bernard Werber s’empare ici de mythes et de légendes fantastiques, et offre une réflexion sur l’avenir de l’Humanité, sur nos habitudes, sur l’environnement … Un thriller intense, touchant et bien ficelé.

 

Et pour les cinéphiles avertis, et parce que Georges Lautner sera invité du festival à l’occasion des 50 ans des Tontons Flingueurs, signalons « le coffret Flingueur des Tontons », soit Le dico flingueur des Tontons de Stéphane Germain (une BD qui nous dit tout sur le film culte), du grisbi, des billets de banque à l’effigie de Lino, Francis et cie, des cartes postales et un pistolet semi-automatique équipé d’un silencieux…

Les deux premières saisons de Wallander, la version britannique de la série adaptée des best-sellers du maître du polar suédois Henning Mankell, sont également disponibles en DVD. C’est Kenneth Brannagh, passionné par l’œuvre de Mankell, qui incarne le célèbre inspecteur dans ces 6 épisodes de 90 minutes.

 

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  • Nicolas B. 2013.01.12 à 8:37

    « Mankell embarque une juge d’instruction à travers le monde, en Suède, en Chine »

    Erreur. Le personnage est une juge, pas une juge d’instruction.

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *