Joël Dicker

À propos

Ecrivain suisse de langue française, Joël Dicker est né à Genève le 16 juin 1985. Il fait ensuite ses premiers pas d’écrivain. Sa première nouvelle, Le Tigre, est primée en 2005 dans le cadre du Prix International des jeunes auteurs et publiée dans le recueil des lauréats, aux éditions de l’Hèbe (Suisse). Le manuscrit de son premier roman, Les derniers jours de nos pères, est achevé en 2009. Mais il peine à trouver un éditeur et ce n’est qu’en 2012 qu’il est publié en coéditions entre les éditions de Fallois et L’âge d’homme. Son second roman, La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert, est publié en 2012 aux éditions de Fallois et obtient le grand prix du roman de l’Académie Française et le Prix Goncourt des Lycéens.

Autobiographie pour Quais du Polar

« Né en 1985, Joël Dicker est un écrivain suisse. Après avoir fondé à 10 ans La Gazette des animaux, être passé par le cours Florent à Paris et être désigné « plus jeune rédacteur en chef de Suisse par la Tribune de Genève, Joël Dicker reçoit en 2010 le prix des écrivains genévois pour son premier roman Les derniers jours de nos pères. Musicien, joueur de batterie passionné de jazz, il fait paraître en septembre 2012 un second livre qui bouscule complètement la rentrée littéraire intitulé La Vérité sur l’Affaire Harry Québert. Ce dernier reçoit coup sur coup le prix de la vocation de la Fondation Bleustein Blanchet, le Grand Prix du Roman de l’Académie Française, et en novembre dernier le Prix Goncourt des lycéens 2012. »

Polars fétiches

film : Elephant Man, David Lynch

livre : Les pauvres gens, Dostoïevski

auteur : Romain Gary

 

Titre