Morgan Sportès

À propos

Morgan Sportès est né en 1947 à Alger. Il quitte l’Algérie suite à son indépendance en 1963 et relate son expérience de la guerre coloniale dans Outremer. En 1973 il accepte un poste de coopérant militaire en Thaïlande pour enseigner le français, ses errements politiques, sexuels et hédonistes de l’époque lui inspireront son premier roman, Siam. D’autres romans ayant pour décor l’Asie suivrons : Pour la plus grande gloire de Dieu, Tonkinoise et Rue du Japon. Il est l’auteur de 18 romans, tous traduits dans de nombreuses langues (espagnol, italien, portugais, grec, japonais, thaï, allemand, russe, polonais, chinois…).  L’Appât a été porté à l’écran par Bertrand Tavernier qui a obtenu l’Ours d’or au Festival de Berlin en 1995.. Son dernier roman, Tout, tout de suite. (Stock, 2011) a obtenu le Prix Interrallié 2011.

Autobiographie pour Quais du polar

Morgan Sportès est, sans doute, un auteur douteux. Ne l’a-t-on pas vu, avec L’Appât et Tout, tout de suite s’intéresser aux bas-fonds de la société ? Comme Zola il appartient à la race des « vidangeurs ». Il serait temps que tous les nouveaux Paul Bourget fassent front contre ce type d’individu.

Polars fétiches

film : Les diverses versions du Facteur sonne toujours deux fois

livre : Crime et châtiment de Dostoïevski, sans doute l’inventeur du roman noir

auteur : Truman Capote