Paco Ignacio Taibo II

À propos

Né à Gijon, Espagne, le 11 janvier 1949.

Vit au Mexique depuis 1958.

Naturalisé Mexicain en 1980.

Marié, une fille.

Participation active au mouvement étudiant mexicain en 1968.

Journaliste depuis 1969.

Organisateur syndical.

Editeur de plusieurs revues culturelles et politiques.

Professeur d’histoire à l’UAM-Azcapotzalco (université de Mexico) de 1984 à 1989.

A également enseigné à l’ENE-UNAM (Sciences économiques – université de Mexico) et à

l’Ecole Nationale d’Anthropologie et d’Histoire.

Conférencier à l’université de Sinaloa, l’université de Puebla (Mexique), l’université de la Havane (Cuba), l’université d’Oviedo (Espagne), l’université d’Evanston (Illinois).

Président de l’Association Internationale des Ecrivains de romans policiers (AIEP).

Directeur de diverses collections littéraires et policières.

Directeur de La Semana Negra (festival consacré au roman noir à Gijon).

Auteur de 12 romans, 2 anthologies de nouvelles, 11 livres d’histoire et plusieurs anthologies d’articles journalistiques. Traduit et publié dans 12 pays.

Lauréat du Prix Hammett, couronnant le meilleur roman policier en langue espagnole pour La vida misma (1987) et Cuatro manos (1990) et du  Mexican National History Award  délivré par l’Institut National d’Anthropologie et d’Histoire pour Bolshevikis (1986).

Polars fétiches

livre : J’hésite entre Rose de Martin Cruz Smith, Rosa de Jonathan Rabb et Galindez de Vázquez Montalbán, mais si vous insistez un peu, je rajouterais un des romans de Jean-François Vilar.

film : La Soif du mal, Orson Welles.

auteur : Jim Thompson, il me plaît au point d’en faire un personnage de roman.