Patrick Raynal

À propos

Né à Paris le 1er juillet 1946, Patrick Raynal poursuit des études pour le moins chaotiques dans le Sud-Ouest et le Sud-Est de la France. De 1967 à 1972, il milite successivement au PCF, à l’UJCML et à la Gauche Prolétarienne. Il obtient une maîtrise de lettres en 1970, se fait virer de la fac de Nice après une condamnation à six mois de prison avec sursis, se marie et fait son service militaire dans les Chasseurs Alpins. Petits boulots et grandes galères… il vit deux ans en Bretagne puis redescend sur la Côte d’Azur où il est agent général en assurances à La Colle-sur-Loup. Il écrit des romans noirs à partir de 1980. Chroniqueur littéraire, il a collaboré à Nice Matin puis au Monde des Livres pendant plusieurs années.

Il succède à Robert Soulat à la tête de la Série Noire chez Gallimard de 1991 à 2005. Il y crée la collection « La Noire », qui ouvre le champ à une littérature beaucoup plus vaste caractérisée par une vision noire du monde, dont le roman policier traditionnel n’est « qu’une des branches ». Il entre ensuite aux Éditions Fayard où il dirige la collection Fayard-Noir. Également scénariste, il a collaboré avec Jean-Bernard Pouy à l’écriture du film Le Poulpe en 1998. Après plusieurs années sans publication, il sort Au service secret de Sa sainteté aux éditions L’écailler en octobre 2012.

Autobiographie pour Quais du Polar

Né à Paris le 1er juillet 1946. Successivement cancre, maoïste, maître es lettres, taulard (un petit mois), Chasseur Alpin (12 longs mois), assureur (18 ans), auteur de romans noirs (en cours), chroniqueur littéraire, directeur de la Série Noire (14 ans), directeur de Fayard Noir (4 ans), maître de conférences à Sciences Po, traducteur et éditeur free lance (en cours).

 Polars fétiches

film : La soif du mal, Orson Wells

livre : The long good bye, Raymond Chandler

auteur : Chandler ou Simenon selon les moments