Tobie Nathan

À propos

Diplômé en psychologie et en sociologie, formé à la psychanalyse et à plusieurs formes de psychothérapie, universitaire, chercheur et clinicien, il a travaillé tout au long de sa carrière à approfondir et à rendre opérationnelle l’articulation entre psychopathologie et société, entre psychisme et culture. En février 2003, après vingt cinq ans d’enseignement à l’Université, il a commencé un parcours dans le réseau diplomatique. D’abord directeur de la Délégation pour l’Afrique des Grands Lacs de l’Agence Universitaire de la Francophonie, à Bujumbura, au Burundi, il a ensuite été Conseiller de Coopération et d’Action Culturelle à l’Ambassade de France de Tel-Aviv, puis de Conakry.

Il se consacre désormais à l’écriture et à l’animation de la vie culturelle. Il est le premier en France à intégrer les populations migrantes dans des récits de type “ethno-polar”, tous publiés aux éditions Rivages ( Saraka Bô, 1993; Dieu-Dope, 1995; 613. Roman, 1999; Serial Eater, 2004).

Autobiographie pour Quais du Polar

« Tobie, dans la Bible, un (petit) prophète qui, parce qu’il sut écouter les conseils de l’ange Raphaël, parvint à extraire le démon qui labourait les entrailles de Sarah, sa fiancée. Tobie Nathan, qui n’a pas réussi à se débarrasser des siens (les démons), rêve d’écrire un polar avec autant de diables et de meurtres que dans la Bible. »

Polars fétiches

film : L.A. Confidential, pour l’ambiance, pour Kim Basinger, pour Russel Crow et Kevin Spacey, aussi.

livre : Mygale de Thierry Jonquet, pour la créativité, pour la modernité.

auteur : James Hadley Chase, qui a défini un genre pour longtemps, très longtemps…