Loading Events

Si le tatouage est à la mode aujourd’hui, il a longtemps été une passion de criminels. Alexandre Lacassagne (1843-1924) pionnier de la médecine légale à Lyon s’est beaucoup intéressé à ces symboles que les bagnards inscrivaient à fleur de peau. A travers la collection de carnets de tatouages du fondateur de l’anthropologie criminelle, l’exposition questionne ces autobiographies encrées d’hier à aujourd’hui.

Tout public – Entrée libre – Gratuit

Vendredi 5 avril de 8h à 22h
Samedi 6 avril de 9h à 20h
Dimanche 7 avril de 10h à 20h

Title