LE PRIX AMILA-MECKERT A ÉTÉ ATTRIBUÉ À MARIN LEDUN, POUR « L’HOMME QUI A VU L’HOMME »

Le Prix Jean Amila-Meckert a été créé en 2005 par le Conseil Général du Pas-de-Calais et l’association Colères du présent, dans le but de récompenser chaque année le meilleur livre d’expression populaire et de critique sociale. Ce prix permet également de rendre hommage à l’écrivain Jean Meckert (connu également sous le pseudonyme de Jean Amila), figure marquante de la classe ouvrière, qui a beaucoup publié dans la célèbre « Série noire » de chez Gallimard.

Le prix est remis chaque 1er mai à Arras, dans le cadre du Salon du livre d’expression populaire et de critique sociale.

Cette année, c’est donc Marin Ledun, invité du dernier festival Quais du Polar, qui succède à Antonin Varenne (également présent à Lyon), en remportant le 9ème prix Amila-Meckert pour L’Homme qui a vu l’homme (Ombres noires), thriller très documenté sur un des aspects peu glorieux de la délicate question basque : les disparitions et sévices subis par ses militants.