Project Description

Banditi, Antoine Albertini – Lattès, 2020


Mai 2019. César Orsoni, dit l’Empereur, le « dernier parrain corse », meurt d’une piqûre d’abeille dans sa propriété de Campanella. C’est une mort inattendue pour un tel homme. Un ancien policier devenu détective, « sans bureau ni diplôme », est chargé par un ancien militant nationaliste de retrouver la trace de Baptiste Maestracci, son oncle, un vieillard disparu de son village de haute montagne. D’ordinaire, le « privé » clandestin accepte une affaire de temps en temps, des histoires banales de fraudes à l’assurance, d’arrêts maladies bidons, juste de quoi lui permettre de survivre, de boire, et de prendre le temps de se demander comment sa vie a pu prendre ce tour. Mais l’affaire Baptiste Maestracci ne ressemble pas à celles-là. En recherchant le vieil homme, qui se tenait à l’écart des affaires de l’île et des hommes, le détective trouve un autre cadavre, dissimulé dans la propriété d’une ancienne maison de maître perdue en plein maquis. Des hommes se font tuer, d’autres disparaissent aussi soudainement, comme si en cherchant un vieillard sans histoires, un passé remontait à la surface et venait bousculer le quotidien d’une Corse en pleine crise des déchets, entre compromissions, manipulations d’émissaires du gouvernement et quête éperdue d’une femme aimée.

Après Malamorte, Antoine Albertini nous propose une nouvelle plongée dans les paysages corses, l’envers de la carte postale et des clichés. Les nationalistes corses au pouvoir, des combattants déçus qui continuent pourtant à rêver aux lendemains qui chantent et notre héros, perdu, amer, mais cherchant toujours la vérité.

Disponible en e-book