Ingrid Astier

À propos

Ingrid Astier vit à Paris et dans son imaginaire. Un jour, elle vivra entre Polynésie, Yeu et le Connemara. Les débuts ? Dans un merisier, à inventer des mondes avec son frère. Puis vient le Prix du Jeune Écrivain (Mercure de France, 1999) et la Série Noire. Avec Quai des enfers (2010), récompensé par quatre prix dont le Grand prix Paul Féval de la Société des Gens de Lettres, elle devient la marraine de la Brigade fluviale. Suit Angle mort (2013), Prix Calibre 47, salué comme la relève du polar français et Haute Voltige (2017), un roman noir romantique, fiévreux et épique qui renoue avec la veine du roman d’aventures. Le Petit éloge de la nuit (2014) est en tournée au théâtre, mis en scène par Gérald Garutti, avec Pierre Richard.

Autobiographie pour Quais du Polar

La tribu ? Quai des enfers : Paris depuis la Seine, du jamais lu. Angle mort, western urbain pour vivre en voyou et penser en policier. Haute Voltige, Paris depuis les toits, l’aventure, la vraie. Petit éloge de la nuit ? Au théâtre avec Pierre Richard ! 2 avril ? Anniversaire à QdP !

Polars fétiches

Un livre : 37,2° Le Matin, de Philippe Djian.

Un film : INBOXOUTBOX, de Simon Nogueira.

Un auteur : Sébastien Japrisot.