Quais du polar en Inde – Noir in Mumbai

Pour la première fois, le festival Quais du Polar part en Inde sous la forme ‘Noir in Mumbai’, une série d’évènements tels que des débats, discussions et une Grande Enquête dans le quartier de Kala Ghoda de Mumbai.

Le festival international Quais du Polar de Lyon, organise chaque année depuis 2008 la Grande Enquête urbaine et propose, dans ce parcours-suspense, de découvrir la ville de Lyon autrement à travers une histoire originale, un texte sur mesure mêlant richesse de l’écrit et singularité des lieux parcourus, tout en jouant avec les codes de la littérature policière. Les participants suivent un parcours original, tout au long duquel ils recherchent les indices disséminés dans des endroits insolites ou dans les répliques de comédiens, afin de résoudre l’enquête.

L’Institut français d’Inde s’associe au festival Quais du Polar pour proposer, à l’occasion de l’opération Bonjour India, une enquête urbaine à Bombay inspirée de l’expérience lyonnaise. La conception de l’enquête est conditionnée aux lieux choisis et aux partenaires associés, ainsi qu’aux caractéristiques définies ci-dessous. L’écriture du texte du livret est confiée à un auteur indien, accompagné par l’équipe de Quais du Polar. L’enquête aura lieu dans le quartier de Kala Ghoda.

En raison de la crise sanitaire, Noir in Mumbai est reporté à une prochaine date. Informations à venir.

Quais du Polar et l’Allemagne

Projet 2021-2022: Polar à 4 mains Franco-allemand

Christine Steiner, commissaire à l’anti-terrorisme, est mise sur la touche après une grosse bavure en opération lors de la traque d’un dangereux militant d’extrême-droite. Partie se changer les idées à Lyon, elle découvre une sorte de chaînon manquant à sa propre histoire. Son brusque départ pour Leipzig, à la recherche d’un certain Wolfgang Sonne – un ancien de la bande à Baader ­– est-il motivé par des raisons personnelles ou politiques ?

Le projet de Polar à 4 mains franco-allemand s’inscrit dans une volonté de renforcer le lien, déjà existant, entre la ville de Lyon et celle de Leipzig, ainsi qu’entre Quais du Polar et l’Allemagne. Le projet est accompagné par l’équipe de Quais du Polar, par l’Institut français de Leipzig et le Fonds citoyen franco-allemand.

Ce projet d’écriture collaborative d’un roman noir, cadavre exquis où chaque auteur prend la plume en alternance pour un nouveau chapitre, permet d’explorer les sociétés, l’histoire et les relations entre les deux pays, pour une meilleure compréhension mutuelle. Le projet, qui a débuté dès l’été 2021, a été confié à Max Annas et Jérôme Leroy, accompagnés de leurs traductrices respectives. Il sort en allemand aux éditions Nautilus et en français aux éditions Points.

Une rencontre a été dédiée au projet Terminus Leizpig lors de Polar Connection le vendredi 1er avril où les deux auteurs, leurs éditrices et traductrices ont pu échanger et présenter le livre au public français. Le roman avait été présenté au public allemand quelques semaines plus tôt, à l’institut Français de Berlin et Leizpig.

Projet 2020: Krimi à la française

Pour la quatrième année consécutive, le festival Quais du Polar et l’Institut français ont organisé ensemble à Leipzig, à l’occasion de la Foire du livre de la ville, un événement mettant en valeur les auteurs francophones de littérature policière auprès du public allemand. Ce projet a pris forme en mars 2020 sous le titre “Krimi à la française”. Il a également été soutenu par la Ville de Lyon, la Métropole de Lyon et la Ville de Leipzig.

Plus largement, cette opération a été l’occasion de mettre en avant les auteurs de polar francophones en Allemagne avec la diffusion, en amont de l’événement, auprès de la presse mais surtout des éditeurs allemands susceptibles de les publier, d’une sélection d’auteurs et d’œuvres non encore traduits en Allemagne, en partenariat avec le Bureau du Livre de l’Institut français d’Allemagne. L’invitation des auteurs se fait en étroite collaboration avec leurs éditeurs allemands, sur la base, notamment, de leur actualité littéraire en Allemagne.

Quais du polar et la Corée du Sud

Quais du Polar et l’Institut Français, en partenariat avec le Service culturel de l’Ambassade de France, la Korean Publishers Association (KPA) et le Korean Literature Translation Institute (KLTI), collaborent autour du polar pour un aller-retour entre Séoul et Lyon, en vue de créer des ponts entre les cultures du noir des deux pays. Auteurs et éditeurs seront du voyage, repérés et accompagnés par l’équipe de Quais du Polar.

La Corée à Lyon

En juillet, à Lyon, Quais du Polar a accueilli un focus découverte de la Corée du Sud à travers trois auteur.rice.s invité.e.s à converser en ligne avec les invités sur place à Lyon : PARK Seo-Lyeon, SEO Mi-Ae, ZANG Min-Hye.

Une table-ronde en ligne, menée par le journaliste Philippe Manche, a permis d’aller à la découverte du polar coréen en compagnie de cinq auteurs : Seo Mi-Ae, Kim Jay, Kim Un-Su, Zang Minhye et Park Seo-Lyeon

Une programmation Cinéma a aussi permis de découvrir des films coréens emblématiques, présentés par des auteurs coréens.

Quais du Polar en Corée

Du mercredi 8 au dimanche 12 septembre 2021, à l’occasion du Focus Polar au Salon International du livre de Séoul, auteurs, autrices, et éditeurs et éditrices français.es ont représenté les différentes tendances du polar de l’Hexagone au pays du Matin Calme. Michel Bussi, Hannelore Cayre, Maxime Chattam, Bernard Minier, Michel Montheillet, Benoît Philippon, Olivier Truc, Bernard Werber, traduits en Corée du Sud, se sont chargés de cette mission ! Un rendez-vous professionnel, autour des « Tendances des marchés du polar français et coréen » a donné entre autres la parole à Pierre Bisiou, directeur des éditions Matin Calme et Hélène Fischbach, directrice du festival Quais du Polar.

Retrouvez le programme du Focus Polar au Salon International du Livre de Séoul 2021.

Quais du Polar et la saison France-Roumanie

En 2019, la saison culturelle France-Roumanie a été l’occasion pour le festival Quais du Polar de contribuer à faire découvrir les richesses littéraires et cinématographiques de l’un et l’autre dans chacun des deux pays, en particulier à travers le polar. Trois projets à destination des lecteurs et des professionnels ont ainsi été menés au cours de l’année dernière, en collaboration avec le Musée national de la Littérature roumaine de Bucarest et l’Institut français de Roumanie.

Roman à quatre mains

Un projet d’écriture collaborative entre deux jeunes auteurs, l’un roumain Lucian-Dragos Bogdan et l’autre français Jacky Schwartzmann, avait été initié dès l’automne 2018. L’éditeur Tritonic en Roumanie et l’éditeur La Fosse aux Ours en France (et plus précisément à Lyon !) ont accompagné les auteurs dans ce projet, définissant avec les partenaires le format et les thèmes. Les auteurs, eux, ont choisi de partir d’un fait divers réel et d’en rédiger les chapitres individuellement et successivement. Le Coffre, leur roman à quatre mains, a ainsi été publié au mois de juin 2019. Retrouvez l’ouvrage dans toutes les bonnes librairies !

Tous les détails sur ce roman à quatre mains ici.

Lors de sa 15e édition, le festival a également programmé un « focus découverte », en invitant des auteurs roumains qui sont intervenus lors de conférences et de projections de films. Plusieurs éditeurs roumains ont aussi été conviés à échanger avec les professionnels du livre et de l’édition lors des rencontres Polar Connection. Enfin, Quais du Polar a accompagné la 1re édition du festival consacré au genre polar « Les Mystères de Bucarest » du 7 au 9 juin 2019, en partenariat avec le Musée national de la Littérature roumaine, l’Institut français de Bucarest et le Théâtre des dramaturges roumains. Les visiteurs ont pu profiter d’un temps fort autour des auteurs français invités – Julie Ewa, Johana Gustawsson, Bernard Minier et Jean-Christophe Rufin –, des projections de films noirs, des spectacles, des séances de dédicaces, etc.

Retrouvez la programmation complète ici.