Éric Warnauts

À propos

À l’instar de ses frères Marc-Renier et Roland, Eric Warnauts se destine très jeune à la bande dessinée. Il fait honneur à la fratrie en publiant son premier album, « Passion Vinyle », chez Futuropolis. Deux albums indépendants plus tard, il fait une rencontre qui va changer sa vie artistique, celle de Guy Raives, pour qui il écrit deux tomes de « Paris Perdu ». Mais c’est à l’occasion de leur passage dans le mensuel (À Suivre) des Éditions Casterman que leur collaboration prend réellement forme : tous deux scénarisent, puis dessinent à quatre mains un nombre impressionnant de one-shots, inscrivant leurs récits dans des lieux, acteurs à part entière, et des époques dont ils cherchent à restituer l’atmosphère. Il arrive toutefois à Eric Warnauts de faire quelques infidélités à son compère, notamment pour écrire pour son frère Marc-Rénier. Trente ans après ses débuts, Warnauts peut revendiquer une belle carrière, riche et éclectique, avec la collaboration pour fil rouge. 

Autobiographie pour Quais du Polar

Warnauts-Raives, les Boileau-Narcejac de la Bande Dessinée ! Trouvaille journalistique qui nous poursuit depuis 30 ans; comme l’increvable « duo à 4 mains » (quand 2 suffisent amplement)… On devrait mettre un contrat sur certains critiques!!!

Polars Fétiches

livre : The Moving Target, Ross Macdonald

film : The Big Lebowski, frères Coen.

auteur :  Ian Rankin

auteur : Just One of Those Things, Billie Holliday (1957)