Karine Giébel

À propos

Grande collectionneuse de prix littéraires et maître ès thrillers psychologiques, Karine Giebel est née en 1971. Elle est l’auteur de Meurtres pour rédemption (collection « Rail noir », 2006), des Morsures de l’ombre (Fleuve noir, 2007) – prix Intramuros du festival de Cognac 2008 et prix SNCF du polar 2009 – et de Chiens de sang (Fleuve noir, 2008). Pour Juste une ombre (Fleuve noir, 2012), elle reçoit le prix Polar francophone du festival de Cognac et le Prix marseillais du polar en 2012. Purgatoire des innocents (Fleuve noir, 2013) confirme son talent et la consacre définitivement « reine du polar ». Après Satan était un ange (Fleuve noir, 2014), elle rejoint les éditions Belfond pour la parution de De force (2016), qui a rencontré un immense succès, de Terminus Elicius (2016) dans une nouvelle édition augmentée, puis de D’ombre et de silence (2017), un recueil de nouvelles où elle condense en quelques pages toute la force de ses romans.

 

Autobiographie pour Quais du polar

« Nous autres romanciers, nous sommes les juges d’instruction des hommes et de leurs passions. » Emile Zola. 

 

Polars fétiches

livre : Blaze,  Richard Bachman

film : Les Evadés, Franck Darabont

auteur : RJ Ellory

Une Chanson : Etude opus 8 N° 12, Alexandre Scriabine (interprétée par Vladimir Horowitz)

 

Retrouvez les romans de cette auteure dans les librairies près de chez vous