Marin Ledun

À propos

Né en 1975, Marin Ledun est romancier. Il a déjà publié une vingtaine de romans, dont Au fer rouge, L’homme qui a vu l’homme (Prix Amila-Meckert 2014, sélection 2016 Prix Polar SNCF), Dans le ventre des mères, Les visages écrasés (Trophée 813 du roman français 2011 ; Grand Prix du roman noir 2012 du Festival International du film policier de Beaune), La Guerre des Vanités (Prix Mystère de la critique 2011), En douce (Prix Transfuge du meilleur polar français 2016), Ils ont voulu nous civiliser, Salut à toi Ô mon frère et écrit des pièces radiophoniques pour France Culture et France Inter.

Docteur en sciences de l’information et de la communication, il est également l’auteur ou le coauteur d’essais, dont Pendant qu’ils comptent les morts (2010) et La vie marchandise (2013).

En 2016, Les visages écrasés a été adapté pour Arte et au cinéma sous le titre Carole Matthieu par le réalisateur Louis-Julien Petit, avec Isabelle Adjani, Corinne Masiero, Ola Rapace, Pablo Pauly et Sarah Suco.

 

Autobiographie pour Quais du Polar

Depuis bientôt quinze ans que j’écris des romans noirs, je suis plongé en plein paradoxe entre, d’une part, le caractère ultra-réaliste de mes romans, et d’autre part, la fiction permanente du métier d’écrivain en représentation. Pour être franc, j’ignore si je dois m’en réjouir, s’il ne serait pas préférable, sur les conseils avisés du génial Ayerdhal, de rédiger mes propres « confessions d’un illusionniste » ou les deux.

 

Polars fétiches

livre :  Golden Holocaust : la conspiration des industries du tabac, Robert N. Proctor

film :  Papa est en voyage d’affaire, Emir Kusturica

auteur :  Ayerdhal