Antonio Altarriba

À propos

Universitaire, scénariste et romancier, Antonio Altarriba a été découvert en France grâce à L’Art de voler , extraordinaire roman graphique dessiné par Kim, paru en 2011 chez Denoël Graphic et parti pour connaître une gloire mondiale (traduit dans dix pays, optionné par le cinéma). Un chef d’œuvre d’émotion, de rigueur et de lucidité qui retrace, à travers le parcours de son propre père, un siècle d’histoire espagnole. Avec Moi, assassin , Altarriba investit les mêmes qualités d’écriture dans un récit tissé d’intelligence, d’humour glacé et de violente satire des milieux artistiques et académiques, un slasher empruntant à David Fincher, Patricia Highsmith et David Lodge, qui renouvelle de fond en comble le thème classique du serial-killer. Les noirs et rouges profonds du dessinateur Keko apportent au livre la dimension du cauchemar.

 

Autobiographie pour Quais du Polar

J’aime toutes les musiques, surtout le jazz. J’aime toutes les littératures, surtout la bande dessinée. J’aime toutes les couleurs, surtout le noir. Parce que le noir n’est pas l’absence de couleurs, mais l’addition de toutes.

 

Polars fétiches

livre : Le Talentueux Mr. Ripley, Patricia Highsmith

film : La Soif du mal, Orson Welles

auteur : San-Antonio

Titre