Estelle Monbrun

À propos

Ancienne élève du lycée Léonard Limosin et diplômée d’un doctorat de lettres obtenu à Paris, Estelle Monbrun (nom de plume d’une proustienne émérite) s’est lancée dans une carrière de professeur de littérature française contemporaine aux États-Unis, à New-York puis à Saint-Louis. Elle s’avère être une spécialiste reconnue dans le monde entier de l’œuvre de Marcel Proust et de celle de Marguerite Yourcenar. Parallèlement à son métier d’enseignante, Estelle Monbrun écrit des polars publiés par les Éditions Viviane Hamy. Ses écrits mêlent fraîcheur d’écriture, par l’aspect ludique et parodique de sa production littéraire, et profondeur, par la qualité documentaire et scientifique que ceux-ci proposent.

 

Autobiographie pour Quais du Polar

« Jouer à l’intérieur de l’univers de quelqu’un d’autre », comme le dit la romancière américaine Rainbow Rowell à propos de la fiction, a toujours été pour moi au cœur de l’écriture. Apprendre à lire, puis à écrire, à l’ombre de grands modèles, m’a lentement conduite à l’audace de transgresser les règles. En parsemant de cadavres des maisons d’écrivains, j’ai voulu, par l’intermédiaire d’un genre convenu revisité, ouvrir grandes portes, fenêtres et placards d’œuvres qui pouvaient intimider par leur simple réputation de difficulté, comme celles de Proust, Yourcenar, Colette, Neruda ou Montaigne. Enfant, je lisais avec  émerveillement les aventures de Sir Jerry et d’Alice détective. Mes personnages sont en quelque sorte leurs héritiers pour des lecteurs adultes qui cherchent à découvrir « un univers de plus. »