Pascale Dietrich

À propos

Pascale Dietrich est née à Tours en 1980. Sociologue à l’Ined à Paris, ses travaux portent sur les inégalités face au logement et les conditions de vie des plus démunis. Côté écriture, elle est l’auteur de nouvelles et de courts romans flirtant avec le polar, dont Le Homard, éditions In8, 2013 et Une île bien tranquille, Liana Levi, 2016 (Piccolo 2017).

 

Autobiographie pour Quais du Polar

Pascale Dietrich a de multiples cordes à son arc. Au moment où on lui demande de rédiger cette autobiographie, elle apprend que son fils s’est cassé le poignet. C’est là que son génie féminin se révèle : tout en écrivant sa bio en urgence, elle tente de joindre le médecin pour faire des radios, répond à quelques mails de boulot puis, pour se passer les nerfs, insulte un abruti qui klaxonne comme un sourd au volant de sa berline en bas de chez elle.

Écrire des polars lui fait du bien et elle se réjouit de venir pour la première fois à Quais du polar présenter ses Mafieuses.

 

Polars fétiches

livre : Shibumi, Trevanian

film : Sur écoute, David Simon, Ed Burns

auteur : Trevanian encore. Marc Villard