Katrín Jakobsdóttir

À propos

Le parcours de la première ministre d’Islande, Katrín Jakobsdóttir, passionnée de littérature policière, n’est rien de moins que singulier. Après des études de lettres à l’université de Reykjavík et un mémoire sur l’écrivain islandais Arnaldur Indridason, elle devient conseillère linguistique et écrit pour plusieurs médias islandais. Écologiste, féministe et antimilitariste, elle est nommée première ministre d’Islande en 2017, devenant ainsi la seule écologiste à la tête d’un gouvernement dans le monde. Reykjavík, son premier roman, co-écrit avec Ragnar Jónasson, est un phénomène en Islande et à l’international.

Retrouvez sur le site Chez Mon Libraire les romans de cette autrice dans les librairies près de chez vous (Région Auvergne-Rhône-Alpes).

 

Autobiographie pour Quais du Polar

Je suis née à Reykjavík le 1er février 1976. J’ai un mari et trois fils. Je suis titulaire d’une maîtrise en littérature islandaise et d’une licence avec spécialisation en islandais et mineure en français de l’université d’Islande. Mon mémoire de master portait sur l’œuvre du célèbre auteur de romans policiers islandais Arnaldur Indriðason, il est clair que mon intérêt pour le roman policier ne date pas d’hier ! Avant d’être élue au Parlement, j’ai travaillé dans les médias, comme éditrice et comme enseignante. Je suis Première ministre de l’Islande depuis novembre 2017 et je suis la deuxième femme à occuper ce poste en Islande. Auparavant, j’ai été ministre de l’éducation, de la science et de la culture et ministre de la coopération nordique de 2009 à 2013. Je suis également présidente du Mouvement Gauche-Verts depuis 2013, après avoir été vice-présidente de 2003 à 2013. Je suis membre de l’Althingi pour la circonscription de Reykjavík Nord depuis 2007.

Polars fétiches

livre : Millenium, Stieg Larsson

film : The Bridge, Björn Stein et Hans Rosenfeldt

auteur : Henning Mankell

auteur : Bach

 

Retrouvez plus d’informations sur cette autrice sur le site Babelio.

Titre