Mikaël Ollivier

À propos

C’est à l’âge de quinze ans, dans la salle obscure de son ciné-club favori, que tout se joue pour Mikaël Ollivier. C’est la fin d’un cycle Alfred Hitchcock, et quand les lumières se rallument après la projection du dernier film, il se dit que c’est ça qu’il veut faire plus tard. Ça quoi ? Il n’en sait rien encore. D’abord cinéphile passionné, il devient un lecteur boulimique et, à vingt-cinq ans, décide de tout arrêter pour se lancer dans l’écriture. Romans pour la jeunesse et pour les adultes, nouvelles, scénarios pour la télévision et le cinéma, polars, récits intimistes ou futuristes, plus qu’écrivain, Mikaël Ollivier se sent raconteur d’histoires, le Ça de son adolescence.

Autobiographie pour Quais du Polar

« Trois lignes pour me présenter ! No problemo : suffit de trouver les mots justes pour montrer que je suis un auteur profond mais accessible, à la fois sociologue et conteur, un auteur… Quoi ? Comment ça, déjà fini ? Mais j’ai pas encore commencé ! »

Polars fétiches

film : Dans ses yeux de Juan José Campanella

livre : La Demoiselle d’honneur de Ruth Rendell

auteur : Henning Mankell