Le Prix des Lecteurs Quais du Polar / 20 Minutes

  • Les titres en lice pour l’édition 2022

La sélection a été réalisée par les libraires partenaires de Quais du Polar :

  • Appartement 816, Olivier Bordaçarre (Éditions L’Atalante)
  • Marchands de mort subite, Max Izambard (Éditions du Rouergue)
  • Traverser la nuit, Hervé Le Corre (Éditions Rivages)
  • L’âme du fusil, Elsa Marpeau (Éditions Gallimard)
  • Trente grammes, Gabrielle Massat (Éditions du Masque)
  • La Patience de l’immortelle, Michèle Pedinielli (Éditions de L’Aube)

➡️ Lauréat 2022 🏆 Traverser la nuit, Hervé le Corre (Éditions Rivages)

  • le jury

Le festival Quais du Polar décerne chaque année le Prix des Lecteurs à un roman francophone édité dans l’année. Le jury réunit dix lecteurs sélectionnés par Quais du Polar, un représentant du journal 20 Minutes, deux représentants de l’association Quais du Polar, ainsi que Patrice Gain, lauréat du Prix en 2021.
Ensemble, ils désignent « le » polar francophone de l’année 2021 parmi une sélection de six romans préalablement choisis par les libraires partenaires du festival :

Les candidatures pour devenir jury en 2022 sont closes.

  • Les précédents lauréats

Lors des précédentes éditions, le prix a été remis à DOA pour Les Fous d’Avril (2005), Franck Thilliez pour La Chambre des morts (2006), François Boulay pour Traces (2007), Marcus Malte pour Garden of Love (2008), Caryl Férey pour Zulu (2009), Antoine Chainas pour Anaisthêsia (2010), Serge Quadruppani pour Saturne (2011), Antonin Varenne pour Le Mur, le Kabyle et le marin (2012), Olivier Truc pour Le Dernier Lapon (2013), Ian Manook pour Yeruldelgger (2014), Jérôme Leroy pour L’ange gardien (2015), Colin Niel pour Obia (2016), Andrée A. Michaud pour Bondrée (2017) et Gilda Piersanti pour Illusions tragiques (2018), Frédéric Paulin pour La guerre est une ruse (2019), Thomas Cantaloube pour Requiem pour une République (2020) et Patrice Gain pour Le Sourire du scorpion (2021).

Prix Jeunesse Quais du Polar / Ville de Lyon

  • Les titres en lice pour l’édition 2022

Initié en 2015, ce prix s’adresse aux élèves de CM1/CM2 et récompense un roman ou un album policier pour la jeunesse paru en 2021.

Entre décembre et février, les jeunes jurés des 8 écoles primaires participantes se familiariseront avec les cinq titres en lice au cours d’ateliers animés par les Ambassadeurs du livre, encadrés par l’Association de la fondation étudiante pour la ville (Afev). L’auteur.e lauréat.e ayant recueilli le plus de voix des élèves sera invité.e lors du festival pour la remise du Prix Jeunesse le vendredi 1er avril 2022.

  • Jeanne, la fille du docteur Loiseau, T1 : Le Cadeau de Kiki de Montparnasse, Carole Trébor (Éditions Albin Michel Jeunesse)
  • Scoop à Versailles, l’affaire des treize pièces d’or, Annie Pietri (Éditions Gallimard Jeunesse)
  • La Cité des squelettes, Richard Petitsigne (Gulf Stream Éditeur)
  • Miss Chat, T1 : Le Cas du Canari, Jean-Luc Fromental et Joëlle Jolivet (Hélium Éditions)
  • La maison aux secrets, Sophie Rigal-Goulard (Éditions Rageot)

➡️ Lauréate 2022 🏆 La Cité des squelettes, Richard Petitsigne (Gulf Stream Éditeur)

En 2021, avec le soutien de l’ambassade de France et de l’Institut français de Croatie, l’école française internationale de Zagreb a aussi participé au jury du Prix Jeunesse Quais du Polar – Ville de Lyon via une mention spéciale.

➡️ Mention francophonie 2021 🏆 Les élèves de l’ombre d’Anaïs Vachez (Éditions Casterman Jeunesse)

  • le jury en 2022

Voici les écoles participant au jury 2022 :

  • Le groupe scolaire Montaigne Ferry (Lyon 6e)
  • Le groupe scolaire Cornier (Lyon 4e)
  • L’école Chevalier Bayard (Lyon 9e)
  • L’école Jean Giono (Lyon 8e)
  • L’école Gilbert Dru (Lyon 7e)
  • L’école Les Fougères (Lyon 9e)
  • L’école Louise (Lyon 3e)
  • L’école Condé (Lyon 2e)
  • Les précédents lauréats

Lors des précédentes éditions, le prix a été remis à Séverine Vidal pour Drôle d’évasion (2015), Jean-Christophe Tixier pour Dix minutes à perdre (2016), Aurélie Neyret et Joris Chambain pour Les carnets de Cerise T4 – La déesse sans visage (2017), Anne-Gaëlle Balpe pour Le mystère Vandam Pishar (2018), Jean-Claude Mourlevat pour Jefferson (2019), Claire Renaud pour Les Mamies attaquent (2020), Anaïs Vachez pour Les élèves de l’ombre (2021).

Polar en Séries

  • Les titres en lice pour l’édition 2022

La liste des polars en lice pour le prix Polar en Séries 2022 :

  • Le loup des ardents, Noémie Adenis (Éditions Robert Laffont, 2021)
  • Et puis mourir, Jean-Luc Bizien (Éditions Fayard, 2020)
  • Hypnos (tomes 1 et 2), Laurent Galandon et Attila Futaki (Éditions Le Lombard, 2017)
  • Semia, Audrey Gloaguen (Gallimard, 2022)
  • Marchands de mort subite, Max Izambard (Éditions du Rouergue, 2021)
  • Tuer le fils, Benoît Séverac (Éditions La Manufacture de Livres, 2021)

➡️ Lauréats 2021 🏆 Le loup des ardents, Noémie Adenis (Éditions Robert Laffont, 2021)

Polar et séries télévisées se réunissent pour le prix totalement inédit « Polar en séries »

Pour la huitième année consécutive, le Prix « Polar en séries » récompense un roman noir, thriller ou polar francophone pour ses qualités propres et son potentiel d’adaptation en série télévisée.

Le Prix « Polar en séries » a été conçu avec le soutien de la SCELF – Société Civile des Éditeurs de Langue Française, société de droits d’auteur, qui gère les droits d’exploitation dérivés des œuvres adaptées au cinéma, à la télévision, à la radio ou au théâtre.
Le prix s’appuie sur un appel à candidature lancé auprès des maisons d’édition.

Cette année, cet appel a suscité beaucoup d’intérêt auprès des éditeurs ; en effet près de 70 candidatures de livres ont été proposées. Dans un premier temps, un comité de présélection se charge d’étudier les ouvrages pour établir une liste finale transmise au jury. Ce comité est composé de membres de Quais du Polar et d’Initiative Film, partenaire de la première heure, ainsi que des scénaristes issus de la CinéFabrique à Lyon et des étudiants de la Sorbonne université à Paris.

  • le jury

Parmi ces 6 finalistes, notre jury, composé de professionnels du cinéma et de l’audiovisuel, a été chargé de départager et de désigner parmi eux le roman ou la BD qui inspirera la meilleure adaptation pour une série télévisée :

  • Michel ABOUCHAHLA, président d’Écran Total
  • Louisa BOUGHIAS, directrice de la chaîne Polar+
  • Jérôme CORNUAU, réalisateur et scénariste
  • Benjamin FAU, journaliste (Le Point, Le Point Pop), co-auteur du Dictionnaire des séries télévisées (ed. P. Rey)
  • Julien GUERIF, scénariste
  • Carole LE BERRE, conseillère de programmes, unité Fiction, France Télévision
  • Mathilde MEYER, conseillère Développement et Acquisitions, Pathé Films
  • Véra PELTEKIAN, vice-présidente en charge des productions originales françaises, HBO Max chez WarnerMedia International
  • Les précédents lauréats

Lors des précédentes éditions, le prix a été remis à Sophie Hénaff (mention série récurrente) pour Poulets grillés (2015) et Hervé Le Corre (mention mini-série) pour Après la guerre (2015), Jérémy Fel pour Les loups à leur porte (2016), Colin Niel pour Seules les bêtes (2017), Laurent Galandon, Frank Giroud et Frédéric Volante pour L’Avocat (2018) et Dominique Manotti pour Racket (2019), Stéphane Servant pour Félines (2020), Marin Ledun pour Leur âme au diable (2021) et Jean-Charles Chapuzet pour Du bleu dans la nuit (2021).

Ce prix « Polar en Séries » est initié par Quais du Polar avec le soutien de La SCELF, l’Institut français, Auvergne-Rhône-Alpes CinémaInitiative Film.
En partenariat avec Écran Total.

Le Prix BD Polar Expérience / France 3 Auvergne-Rhône-Alpes

  • Les titres en lice pour l’édition 2022

La sélection a été réalisée par la librairie Expérience (Lyon) :

  • Queenie d’Elizabeth Colomba et Aurélie Levy (Éditions Anne Carrière)
  • Seul le silence de Fabrice Colin et Richard Guérineau (Éditions Philéas)
  • Sangoma, les Damnés de Cape Town de Caryl Ferey et Corentin Rouge (Éditions Glénat)
  • Urban – T5 de Luc Brunschwig, Roberto Ricci (Éditions Futuropolis)
  • Goodnight Paradise de Joshua Dysart et Alberto Ponticelli (Éditions Panini)
  • L’Entaille d’Antoine Maillard (Éditions Cornelius)
  • Clapas d’Isao Moutte (Éditions Sarbacane)
  • Le Dernier Atlas – T1 de Fabien Vehlmann, Gwen de Bonneval, Hervé Tanquerelle et Fred Blanchard (Éditions Dupuis)
  • Esma d’Iwan Lepingle (Éditions Sarbacane)

➡️ Lauréat 2021 🏆 Queenie d’Elizabeth Colomba et Aurélie Levy (Éditions Anne Carrière)

 

  • le jury

Dans le cadre du Prix BD Polar Quais du Polar / Librairie Expérience vous êtes le jury !

Votez pour votre BD préférée !
  • Les précédents lauréats

Lors des précédentes éditions, le prix a été remis à Peeters et Dragon pour RG (2008), Maseboone et Mau pour Au revoir Monsieur (2009), Chabouté pour Terre Neuvas (2010), Ed Brubaker et Sean Philips pour Criminal T5 (2011), Arnaud Malherbe et Vincent Pierrot pour Belleville story et Marc-Antoine Matthieu pour 3’’ (2012), Laurent Astier pour Cellule poison (2013), Fabien Nury et Brüno pour Tyler Cross (2014), Antonio Altarriba et Keko pour Moi, Assassin (2015), Julie Rocheleau et Olivier Bocquet pour La colère de Fantômas (2016), Olivier Berlion pour Le Juge: la république assassinée (2017), et Matz et Léonard Chemineau pour Le travailleur de la nuit (2018) et Borris pour Charogne (2019), Gaët’s et Julien Monier pour RIP T2 (2020) et Robin Recht et Matthieu Angotti pour La Cage aux cons (2021).

Concours de nouvelles Quais du Polar / ALIBI / Kobo by Fnac

Le festival Quais du Polar et la revue Alibi vous invitent à écrire une nouvelle noire ou policière qui mettra la ville au cœur de son intrigue. De sa naissance jusqu’aux séries télé d’aujourd’hui, en passant par les auteurs américains du XXe siècle, le polar a toujours été le genre urbain par excellence. Ville d’aujourd’hui ou d’hier, ville réelle ou imaginaire, cité, centre-ville, ville périphérique ou oubliée, racontez-nous en 30 000 signes maximum une histoire dans laquelle la ville sera un élément essentiel ou un personnage à part entière.

Pour participer, retrouvez toutes les informations en suivant ce lien.

➡️ Lauréate 2022 🏆 La Nuit gris, Laura Belli-Riz

Le texte gagnant sera publié sous la marque « Kobo Originals » en ebook et dans la revue Alibi en papier cet été.

  • Les précédents lauréats

Retrouvez les nouvelles des lauréats :

Concours de nouvelles jeunesse

Pour sa 18ème édition, Quais du Polar s’associe avec le Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation de Lyon. À l’occasion du lancement de l’exposition de planches de la série de bandes-dessinées Les Enfants de la Résistance de Benoît Ers et Vincent Dugomier (éditions Le Lombard) au CHRD, nous vous invitons à écrire une nouvelle dont le cadre sera La Résistance.

Les nouvelles peuvent être écrites individuellement, à plusieurs ou encore par classe.

Retrouvez toutes les informations et l’appel à concours.

Prix Quais du Polar des bibliothèques de la Ville et de la Métropole de Lyon

  • Les titres en lice pour l’édition 2022

Pour la 18e édition de son festival, Quais du Polar s’associe aux bibliothèques municipales de la Ville et de la Métropole de Lyon pour lancer un Prix des Bibliothèques. Il récompensera leur roman polar préféré publié entre le 30 septembre 2020 et le 30 septembre 2021. Le parrain de ce prix est cette année l’auteur Marc Fernandez.

 

  • Le Labyrinthe des femmes de Coline Gatel (Éditions Préludes)
  • Les Monstres de Maud Mayeras (Éditions Anne Carrière)
  • Éblouis par la nuit de Jakub Zulczyk (Éditions Payot et Rivages)
  • Bluebird, Bluebird d’Attica Locke (Éditions Liana Levi)
  • L’île des âmes de Piergiorgio Pulixi (Éditions Gallmeister)

➡️ Lauréat 2022 🏆 L’Île des âmes, Piergiorgio Pulixi (Éditions Gallmeister)

En partenariat avec les bibliothèques municipales de la Ville et de la Métropole de Lyon et la revue Alibi.

Le Prix Claude Mesplède

  • Les précédents lauréats

Lors des précédentes éditions, le prix a été remis à :

  • Manchette – Lettres du mauvais temps – Correspondance 1977-1995 aux Éditions La Table Ronde (2020)
  • La revue ALIBI (2021)

Claude Mesplède fut éditeur, critique, historien, un amateur éclairé et passionné de polar. Il fut aussi un ami et un compagnon de route de Quais du Polar, ayant pris part à sa naissance et à tous ses développements.

Claude Mesplède a mené un travail irremplaçable pour diffuser et transmettre une culture du polar, à travers de nombreux textes critiques, articles, essais, études, ouvrages collectifs, revues, conférences et préface, ainsi que son monumental Dictionnaire des littératures policières.

C’est pour lui rendre hommage et prolonger son travail que nous créons le Prix Claude Mesplède / Quais du Polar du livre de non-fiction sur le polar. Ce prix récompensera chaque année une œuvre participant à une meilleure connaissance, sous la forme d’essai, d’ouvrage historique, de correspondance, de document, d’enquête, de traduction, d’édition originale d’œuvres complètes ou inédites, de traduction nouvelles ou encore de travaux académiques et universitaires. Les œuvres audiovisuelles seront également éligibles.

« Il y a quelques années, « on » murmurait que Claude Mesplède pourrait bien recevoir la médaille des arts et des lettres. Et puisque qu’ « on » m’avait demandé mon avis sur la question avant d’entamer les démarches afférentes à ce genre de circonstances, j’avais indiqué que Claude ne voulait de médaille d’aucune sorte. Il avait déjà refusé celle du travail malgré ses 40 années de labeur à Air France !

Ce que Claude aurait aimé, c’est le prix Paul Féval de littérature populaire. Mais ce prix n’est attribué qu’à des auteurs qui écrivent des romans populaires. Lui, écrivait À PROPOS des romans populaires et donc, n’entrait pas dans cette catégorie.

Aussi voir naître, grâce à Quais du Polar que je remercie très sincèrement, un prix portant le nom de Claude Mesplède qui récompensera au choix : essai, ouvrage historique, correspondance, document, enquête, traduction, édition originale d’œuvres complètes ou inédites, traductions nouvelles ou encore travaux académiques et universitaires… c’est énorme !

Et c’est finalement, en honorant sa mémoire, un joli retournement du sort. Claude aurait été très fier qu’un prix porte son nom et sûrement un peu ébahi devant tant d’honneur.

Et que celles ou ceux qui comptent écrire sur l’œuvre de Paul Féval se mettent au travail très vite. On ne sait jamais… » – Ida Mesplède

Le Prix Le Point du polar européen

Le Prix du Polar européen du Point distingue chaque année un polar d’un auteur français ou européen.

Depuis sa création, en 2003, il a couronné tour à tour Laura Grimaldi pour La Faute (2003), Bill James pour Protection (2004), Laura Wilson pour L’Amant anglais (2005), Giancarlo de Cataldo pour Romanzo Criminale (2006), John Harvey pour De Cendre et d’os (2007), Arnaldur Indridason pour L’Homme du lac (2008), Philip Kerr pour La mort entre autres (2009), Pierre Lemaitre pour Cadres noirs (2010), Hugues Declan pour Coup de Sang (2011), Victor Del Árbol pour La Tristesse du Samouraï (2012), Petros Markaris pour Liquidations à la grecque (2013), Hervé Le Corre pour Après la guerre (2014), Sascha Arango pour La vérité et autres mensonges (2015), Olivier Norek pour Surtensions (2016), Hannelore Cayre pour La Daronne (2017), Malin Persson Giolito pour Rien de plus grand (2018), Tim Willocks pour La Mort selon Turner (2019), Abir Mukherjee pour L’attaque du Calcutta-Darjeeling (2020) et Jurica Pavicic pour L’eau rouge (2021).